Mais les vrais, pas les peluches !!! Et comme y'a quelques rubriques, je vais faire plusieurs articles, sinon ce serait indigeste à lire...

Parce que je me suis mise à en parler avec une copine, qu'elle me demandait des photos et que je me dis que je serais bien contente de les revoir sur mon blog, à l'occasion...

 

Avec quelques anecdotes... en prime !!!

 

Alors nous habitons en pleine campagne, et nous avons du terrain... Hé, 2000 mètres carrés, attention !!! Bon, la première année, je vous raconte pas les ampoules que je me suis faite quand j'ai passé la tondeuse...

Et puis ma maman, qui habitait en région parisienne mais devait déménager en Vendée dans les mois qui suivaient a eu une super occasion pour avoir des moutons d'Ouessant, elle m'a donc demandé de les prendre chez moi le temps de... elle les récupérerait ensuite. (Bon, on passera sur les quelques mois qui se sont transformés en années, hein Môman ?) Des petits sont nés, un petit mâle appelé Bélito (oui, oui, nous avons une imagination délirante dans cette maison), son papa s'appelle Paquito (oui, il est né à Pâques, pô d'mô fôte) et sa soeur s'appelle Betsy (euh, là, y'a pas de raison)...

L'an dernier, ma mère est ENFIN arrivée en Vendée et hop hop hop est venu le moment de se séparer de "nos" moutons... Et là, mon chéri a freiné des quatres fers... Ben voui, quoi, "il" est né à la maison, il répond à son nom, il est mignon tout plein et ma mère risque de le bouffer !!!! Ah, donc il faut absolument le garder, vous comprenez ???

Alors je vous présente Bélito : bélier castré, ce qui explique ses petites cornes (si vous voyiez celles de son père... rôô il faut que je pense à le prendre en photo en avril, tiens)  adorable, pas futé pour deux sous, mais sympa... il supporte bien mes gamins, c'est vous dire ;o)))

b_lito2

b_lito1

Seul inconvénient du mouton : la tonte annuelle... ben vi...

La suite, demain ;o)))