Je voulais absolument me réaliser ma robe... Alors, me connaissant, vous savez déjà que vous allez vous marrer... 

Grâce à une copine, je trouve LE modèle qui me plaît (bon, j'ai juste oublié au passage que je n'avais pas les mensurations idéales pour ce type de robe) :

 

il_570xNil_570xN

 

Vous communiquez vos mensurations lors de la commande et vous recevez le patron à vos mesures... Le tout pour un tarif défiant toute concurrence : 2 euros le patron. Ouais, trop idyllique, j'aurais dû me méfier... 

Même si c'est un site en anglais, je me suis dit qu'avec mon niveau, l'aide d'internet j'y arriverai... Ouais, ben ça c'était dans un élan de béatitude... Que dis-je, de crédulité intense et complète... j'ai déchanté total lorsque j'ai vu les instructions : 

instructions

Ils ont fait du condensé !!! 14 étapes sur une seule page... Du coup, vous allez avoir la version condensée de mes aventures pour la couture de cette robe... Na !!!

Okay... Alors c'est là que je suis méga contente d'avoir créé mon blog : j'y ai fait la connaissances de copines super sympas, (dont une qui est prof d'anglais) ;) parce que reverso a des limites... et que parvenir à comprendre " rassembler les rides" "mettez à la porte des détails et la presse"... euh ça dépasse mes compétences !!! Elle a bien rigolé en lisant la version reverso... Et elle m'a gentiment traduit ce qui était traduisible. Après coup, je soupçonne que les instructions d'origine étaient en russe, traduites en anglais...

Sans compter les copines qui vous soutiennent, vous demandent des nouvelles de l'avancée du projet (je vous adore les filles, je pense que vous vous reconnaîtrez facilement ;o)) 

J'imprime (merci Fred, car mon imprimante avait déclaré qu'elle ne voulait pas bosser) les 36 pages du projet, assemble, scotche, découpe... et me retrouve fort marri... trois pièces ont un nom... comment vous dire... inconnu au bataillon ??? D'après leur forme, je devine à peu près leur nom, mais j'envoie un mail là où j'ai commandé, histoire de ne pas partir sur de mauvaises bases... Et là, elle m'annonce (avec ses excuses) que certaines pièces ont encore leur nom en russe... EN RUSSE ??? ouh làààà je ne suis pas sortie de l'auberge, moi !!!

 

C'est à peu près à ce moment-là que j'ai compris que le tulle dont ils parlaient dans la liste des fournitures (ah oui, la liste des fournitures, il va falloir que je vous en parle aussi, ça vaut le détour), ben c'est du tulle à motifs, qu'ils utilisent pour le dessus de la robe !!! Moi qui avais prévu un voile de coton, et acheté du tulle, lol... 

La liste des fournitures : étant donné que c'est super variable en fonctions des mensurations données, à vous de voir la quantité qu'il vous faut en tissu... si, si, ils ont osé... fermeture invisible ? oui... quelle taille ??? joker... nan mais sérieux, vous y croyez, vous ??? 

Après avoir eu beaucoup de mal, loupé deux étapes que je n'ai jamais comprises... j'ai tout de même réussi MA robe... La toute première que je me couse... 

MA-robe1

non, je ne fais pas la tête !!! j'ai le soleil en pleine face... 

MA-robe2

MA-robe3

Et ma robe tourne encore mieux qu'une elodie !!! On en voit ma culotte si je le fais bien !!! Hiiii, un rêve de gamine qui se réalise...

 

Moralité : comme me l'a si bien écrit ma copine traductrice : "Pour le même prix tu as un kit de découpage, un puzzle, un défi linguistique, un patron, et bientôt une excellente raison d'aller faire les boutiques et t'acheter une robe."... 

 

Morale de cette morale : j'éviterai ce créateur de patron à l'avenir, je pense...