J'ai eu droit à une dédicace de la part de l'animateur (merci Cousin, tu as été fabuleux dans ce rôle, plusieurs invités m'ont dit qu'ils voulaient t'embaucher pour de futures soirées)... Suite à une méga bourde de ma part... Il a donc passé cette chanson... (clic pour y accéder sur youtube) et j'ai rougi comme une pucelle (bon, ok, j'ai une peau de blonde et une fâcheuse tendance à rougir)... 

Pourquoi ??? 

 

Admirez-moi ce superbe gâteau : 

 

piece-montee

 

Et vu de profil, vous allez comprendre le pourquoi... surtout sans avoir redressé la photo comme la précédente...

 

piece-demontee

 

 

 

Ah, c'est moins beau, tout de suite, hein ??? 

 

La faute à pas de chance...

 

 

Ou comment Angie foire un truc nickel au TOUT dernier moment...

 

Donc mission Courbevoie (pour info, la salle de la noce se situe au Gault Saint Denis, au sud de Chartres, en Eure et Loir) pour aller chercher cette magnifique pièce montée, non livrable dans notre patelin... Dès la remise des clés de la salle le vendredi, j'embarque deux gamines et zou... Un poil de monde sur la route (journée orange pour les retours de vacances des parisiens, on a bien choisi notre jour, tiens)... Quatre heures de route plus tard, me voilà de retour à la salle, pièce bien calée dans le coffre pour éviter des chutes intempestives.

Je confie les clés de la voiture, mon sac à ma fille ainée, attrape le gâteau et lui donne comme mission de fermer le coffre. Et là... Non, vous n'y êtes pas, vilains que vous êtes !!! Miss DansLaLune n'a pas fermé le coffre sur le gâteau !!!

Nan, c'est piiiiire... Je me suis pris les pieds dans ce bon sang de bois de zut de flûte de bidule en béton qui sert à bloquer les roues des voitures pour qu'elles n'aillent pas dans le mur... ces trucs-là : 

 borne-beton

et je me suis sentie partir en avant, n'ayant qu'une pensée : "le gâteauuuuuuuuuuuuuuuuuuuu"

après bien des efforts, je lui ai évité d'atterrir tête la première dans la voiture voisine... C'est mon bras qui a pris... Mais malgré tout, le dernier étage a succombé... Je me suis donc retrouvée bloquée contre la voiture voisine, pliée en deux, maintenant tant bien que mal le gâteau dans mes bras, le dernier étage de travers contre le premier... J'ai dit aux filles d'aller chercher quelqu'un...

Et elles sont arrivées dans la salle en courant et en criant "Tata/Maman a cassé le gâteau !!!" La mariée (euh future mariée, à ce moment-là) est arrivée la première, dites-donc, malgré son entorse !!! 

elle a relevé le dernier étage pour le remettre à sa place, je pense qu'elle a été soulagée de voir l'état du gateau, "moins pire" (ouh que c'est du français de cochon, ça) qu'elle ne l'avait imaginé !!! Et moi dans mes petits souliers... Alors que j'avais assuré tout le long du trajet, j'ai merdouillé à l'arrivée... Les boules !!!!! 

Bref... Il était bon tout de même, et les apparences sont sauves... Ceux qui n'étaient pas au courant n'y ont vu que du feu !!! Dans dix ans, j'en rigolerais, c'est sûr... Pour le moment, mon rire est encore un peu jaune... 

 

Moralité : "la pièce montée, Angie l'a démontée"... et en musique s'il vous plaît !!!